De plus en plus de propriétaires envisagent d’acheter un logement à Montpellier dans le but de mettre leur bien en location. Les raisons qui poussent ces acheteurs à opter pour cette ville héraultaise sont nombreuses.

Un grand potentiel locatif

La ville de Montpellier affiche ces dernières années une expansion économique exceptionnelle, ville estudiantine par excellence comptant plus de 70 000 universitaires, la cité héraultaise est également investie par les travailleurs attirés par l’industrie locale. La cité enregistre une croissance démographique de 4 % accueillant annuellement 3 000 habitants de plus. Davantage de familles viennent s’installer dans cette agglomération dotée de toutes les infrastructures urbaines : autoroutes, ligne de TGV, réseau de transport urbain. Son emplacement géographique – proche de la mer – lui est également favorable.

De nombreux projets en chantier

Montpellier est conseillée pour un propriétaire qui cherche à se constituer un patrimoine locatif. Le marché propose un large choix de logement et de nombreux projets immobiliers sont en cours. Plusieurs zones d’habitations voient ainsi le jour dont Les Grisettes où 1500 logements devront être construits, le Parc Marianne et ses 2 400 appartements prévus. Le futur propriétaire peut également investir dans le quartier écologique de la Rive gauche, un site devant accueillir 1 200 habitations. Il faut noter que la municipalité prévoit d’installer dans chacun de ces quartiers des infrastructures adéquates.

Quid du rendement locatif ?

Le marché locatif montpelliérain reste attractif. Le prix de la pierre y est évalué à 3 639 euros le mètre carré. Les agents immobiliers proposent cependant des tarifs descendant jusqu’à 2 700 euros dans les quartiers comme Gambetta ou Figuerolles. Le propriétaire a des possibilités de réaliser une bonne affaire parce que le loyer s’élève à environ 13,60 euros au mètre carré charges non incluses. Les spécialistes du marché locatif estiment que le prix de location baissera à 9,88 euros pour un investissement Duflot, mais le bailleur-loueur pourra tout de même réaliser un investissement locatif intéressant.