Restriction des plafonds de loyer, hausse de la fiscalité immobilière, autant de réformes appliquées par le gouvernement  et qui pourront freiner les investisseurs et figer pendant longtemps le marché de l’immobilier, selon Marc Pigeon, anciennement président de la Fédération des promoteurs immobiliers.

Un désastre potentiel

Selon cet expert de l’immobilier, l’état actuel du marché immobilier va anéantir un nombre très élevé d’emploi (non délocalisables). De plus, cela va causer une production de l’immobilier locatif inférieure à celle des dix années passées.

Une stratégie qui plombera peut-être l’immobilier pour un temps

Parmi les mesures posant problème, on peut citer la mise en application de la restriction des loyers. Déjà, en 1981, cette méthode avait fait ses preuves en réduisant au cinquième les investissements locatifs.

De plus, l’on assiste au retour des taxes sur les logements vacants. Bien que cette loi ne touche pas vraiment les particuliers, cette loi vient tout de même gêner le marché.

Dès que les médias internationaux se lanceront dans la vulgarisation du système fiscal français sur l’immobilier, nous pouvons d’ores et déjà être sûrs que les investisseurs étrangers réfléchiront à deux fois avant d’investir dans la pierre en France.