Skip to content

Le marché de l’ancien en panne

La baisse du nombre d’investisseurs locatifs n’en finit pas trimestre après trimestre, même dans la sacro-sainte ville de Paris pourtant très prisée.

Les chiffres montent dans le neuf, pas dans l’ancien

Le régime fiscal Duflot intéresse réellement les investisseurs depuis quelques mois, au grand bonheur des promoteurs immobiliers pour qui les ventes devraient connaître une hausse. Dans l’ancien par contre, la situation va dans l’autre sens : le nombre des investisseurs dans l’ancien diminue de trimestre en trimestre, même à Paris où le logement est très cher et très sollicité.

Les statistiques s’affolent

Century 21 a par exemple enregistré une baisse de 12% de ses ventes à but locatif concernant la ville de Paris, au cours du premier semestre d’une année à l’autre en 2012 et 2013. Si en 2011 ces investisseurs représentaient 30% des ventes, aujourd’hui ils ne sont plus que 25%.

En Ile-de-France. Dans les Hauts-de-Seine, les chiffres sont très préoccupants avec respectivement -16% et -35% des ventes. Les seuls départements à finir dans le vert sont le Val-de-Marne ainsi que la Seine-Saint-Denis.

Ce sont d’ailleurs les villes comme Pantin, Saint-Denis, Bagnolet, Aubervilliers ou Montreuil qui ont fait le succès de ce département.

Les incertitudes sur les réformes gouvernementales : un frein pour les investisseurs

Pour expliquer cette baisse conséquente, les professionnels de l’immobilier ont soulevé le problème de la crainte psychologique des investisseurs. Selon eux, ce sont les annonces du gouvernement, visant à apporter des réformes entre les locataires et les bailleurs qui agissent comme un bouclier psychologique : les règles à venir étant encore incertaines, les investisseurs se posent certaines questions, notamment par rapport aux modalités d’augmentation des loyers.

En effet, le nouveau projet de loi actuellement en étude propose que les augmentations de loyer soient encadrées par des observatoires de loyers, qui établiront des loyers médians. D’ailleurs, 18 de ces observatoires sont déjà en phase de test.