Même si les loyers dans la plupart des villes étudiantes ont connu une baisse importante, ils restent toujours aussi difficile d’accès pour les étudiants. C’est ce qu’a démontré le dernier baromètre des loyers étudiants en France, publié par le site spécialisé Location-etudiant.fr, peu de temps après l’Unef.

Un point de repère par rapport aux loyers moyens

Ce baromètre a été instauré pour la première fois en 2009, afin d’évaluer l’avancée des loyers moyens des studios et des T2 vacants à Paris au mois d’août, ainsi que dans toute la région IDF et les 12 principales villes de province. Au cours de cette année 2013, ce sont 22500 petites annonces qui ont été analysées, des annonces venant du Crous, d’agences privées immobilières et de particuliers. Comme tous s’y attendaient, le résultat manque d’homogénéité.

Des loyers très variés, de ville en ville

Poitiers est la ville où les loyers sont les moins onéreux, tandis que Paris est la moins accessible. Les prix des loyers dans ces deux villes vont du simple au double : dans la première, ils sont environ à 319 euros tandis que dans la capitale ils sont à 740 euros. Au milieu de ces deux villes, on retrouve des loyers inférieurs à 400 euros comme à Nantes ou à Rouen, tandis que les régions dont les loyers dépassent 500 euros se font plus nombreuses : l’on peut citer Nice, Aix-en-Provence, l’Ile-de-France, mais également et depuis peu Toulouse et Marseille, ainsi que Lyon, qui a vu ses loyers moyens passer à 499 euros.

Le budget logement d’un étudiant reste stable dans le temps et l’espace

Un étudiant ne dispose que d’environ 500 euros pour ses dépenses en logement, a affirmé le fondateur de Location-etudiant.fr, Brice Boullet. Il ajoute également que d’une ville à l’autre, ce chiffre ne changeait pas et que depuis quelques années, de nombreuses études ont prouvé sa stabilité autour de cette somme. En tenant compte de ces paramètres, il faut que les étudiants n’hésitent pas à se renseigner autour des aides qui leur sont offertes concernant le logement, comme les systèmes de cautions solidaires.