D’après les statistiques, les Français estiment payer trop cher pour l’immobilier. Pour les propriétaires, ce montant est de 793 euros, et 551 euros pour les locataires.

Des charges trop élevées selon les Français

Cette situation est surtout évoquée par les personnes locataires, qui sont 60 % à estimer que ce budget concernant l’immobilier est trop élevé. D’après le baromètre de Sofinco, une branche de Crédit Agricole, 46 % des locataires ont des problèmes pour régler leurs loyers.

Le baromètre affichant un loyer moyen des locataires à 551 euros, hors charges, cela équivaut à 37% de leurs revenus.

Mieux vaut être propriétaire

Les propriétaires sont aussi confrontés à ces charges liées au logement. Toutefois, ces dernières sont moins lourdes par rapport à celles des locataires. 18 % des propriétaires ont des soucis de ce type. Pour les accédants à la propriété, les charges peuvent atteindre 31 %, alors que les propriétaires bien établis ne dépensent plus que 15 % environ. En moyenne, ces charges sont estimées à environ 793 euros.

Les Français décident de baisser leurs dépenses pour pouvoir s’en sortir

Locataires et propriétaires confondus doivent consacrer en moyenne 633 euros mensuels pour se loger, même avec les mesures du gouvernement pour réduire les loyers comme le dispositif duflot.

Afin de boucler leurs fins de mois, les Français n’ont d’autre parade que celle de restreindre leurs dépenses pour faire face à ces charges trop lourdes. Selon toujours le baromètre de Sofinco, 73 % de ces personnes ayant des soucis pour régler leurs charges de logement ont donc fait des coupes drastiques dans leur budget. Dans une plus faible proportion — 33 % —, certains Français ont par contre choisi de trouver une façon d’augmenter leurs rentrées d’argent. Par rapport à l’année 2012, cette option a connu nettement moins d’adeptes, sans doute à cause de la crise qui n’en finit pas.