La famille qui s’agrandit, une mutation professionnelle qui se profile à l’horizon ou l’envie de changer de cadre… Il y a beaucoup de raisons qui poussent les Français à vouloir investir dans l’immobilier neuf. Dans de nombreux cas, outre le fait de devoir trouver le logement de ses rêves, il faudra aussi se pencher sur la question financière.

Le crédit relais

Comment en effet, acheter une maison quand on doit vendre l’actuelle pour financer le nouvel achat ? Pour cela, les banques proposent des dispositifs de crédit, immobilier relais. Ces derniers permettent d’attendre d’avoir vendu son logement pour pouvoir acheter un autre. Ce prêt peut durer un à deux ans suivant les établissements. Quant au montant, il est très variable puisqu’il dépend de l’état d’avancement de la vente. En clair, si on a déjà trouvé preneur au prix demandé, il sera plus facile de négocier avec le banquier que si l’on vient juste de déposer le mandat dans une agence et que l’on n’a pas encore d’acquéreur potentiel. Sans oublier qu’acheter une nouvelle maison va souvent être plus chère que la précédente. Elle nécessitera donc un prêt immobilier supplémentaire pour la financer.

Pour obtenir un prêt-relais auprès d’une banque (Crédit du Nord, Crédit Agricole nord Midi-Pyrénées , etc…), le plus simple est de se rendre sur le site dédié à l’habitat de la banque. On peut trouver une mine de renseignements sur les projets immobiliers, avec notamment des dossiers documentés ou des simulateurs. Pour ceux qui sont encore à envisager d’acheter une nouvelle maison, il y a également des annonces immobilières, disponible également via les téléphones mobiles.