Comme tout investissement, le locatif Duflot peut s’avérer très intéressant à condition de prendre quelques précautions.  Investir dans le Duflot par exemple à Paris est une opération qui peut rapporter, pour peu que l’on prenne la peine de mener une petite étude avant de se lancer.

Une ville chère, une demande croissante, l’immobilier en crise

Paris est la 8e ville du monde, dans la liste des villes les plus chères.

Malgré le prix du m² qui est à 8336 euros en moyenne, Paris demeure toujours la ville la plus peuplée en France. Il sera alors très important de bien peaufiner votre investissement immobilier, dans le cadre du dispositif Duflot avant de vous lancer.

Avant toute chose, il faut savoir que faire louer un appartement à Paris est très facile, compte tenu de la rareté de l’offre par rapport à la demande locative, qui y est très importante. Le dispositif Duflot impose pourtant son plafond de loyer aux propriétaires 20 % plus bas que les prix sur le marché.

Comment rentabiliser donc un investissement locatif Duflot à Paris ?

Faire de son investissement locatif parisien une affaire rentable ; malgré les balises du dispositif Duflot, cette opération ne relève pas de l’impossible. Afin de réussir à le rentabiliser, il est impératif de bien choisir le lieu d’investissement.

Un exemple de quartier intéressant serait le Quartier Latin, dans le 5e arrondissement de Paris ; beaucoup d’étudiants fréquentant les nombreux établissements à vocation scolaire et universitaire, comme les Beaux-Arts, l’école normale Supérieure, l’université Paris II ou encore l’université de la Sorbonne sont constamment à la recherche de logements.

Trouver des locataires dans ces conditions ne sera donc vraiment pas un problème. De plus, de nombreux articles sur internet donnent des avis et propositions afin d’optimiser l’investissement locatif Duflot, il suffit donc de faire un peu de recherches.