L’INSEE dévoile son Indice de référence des loyers

L’INSEE vient de dévoiler son Indice de référence des loyers. Celui-ci est ressorti en progression de 1,88 % sur l’année, à 123,97, au cours du trimestre clos fin décembre dernier après avoir subi une hausse de 2,15 % au T3, 2,20 % au T2 et 2,24 % au T1.

L’IRL plombé par la décélération de l’inflation

Cette tendance au ralentissement résulte en partie du mode de calcul dudit indice. Tel qu’il est défini dans la loi nº 2008-111 du 8 février 2008, l’IRL est obtenu en effectuant la moyenne pondérée sur les douze derniers mois des trois principaux indices que sont l’IPC (Indice des prix à la consommation), l’ICC (Indice du coût de la construction) ainsi que l’IPEA (Indice des prix d’entretien et d’amélioration des logements). Ce qui fait qu’il est corrélé positivement avec le taux d’inflation.

La hausse des loyers sera moins importante qu’au cours des trois derniers trimestres

Pour mémoire, la revalorisation des loyers est encadrée dans la limite du taux de croissance de l’IRL depuis le 1er août dernier. Cette mesure, à l’initiative du ministre du Logement Cécile Duflot, a été prise dans le but de remédier à la tension inflationniste pesant sur le secteur du logement. Pour les investisseurs locatifs en loi Duflot, les tarifs à appliquer doivent être inférieurs à 20 % du tarif du marché. Mis en vigueur depuis le début du mois de janvier dernier, le dispositif Duflot est en effet destiné à succéder à la loi Scellier. Se voulant être plus incitatif que cette dernière, il propose un taux de défiscalisation de 18 %.

Toutefois, les conditions des ressources ont été durcies ; si bien que désormais, les investisseurs situés dans les zones A et A bis ne peuvent plus louer leur bien à un couple gagnant plus de 54 554 € par an. Et toujours d’après la publication de l’Institut national de la statistique, la hausse moyenne annuelle de l’IRL avoisinerait le 1,5 %. Ainsi, les propriétaires bailleurs immobiliers peuvent avoir déjà une idée de la revalorisation qu’ils pourront appliquer en 2013.