Les résidences de services représentent en France un marché à fort potentiel. Ils présentent en effet de nombreux avantages aussi bien pour les locataires que pour les bailleurs, notamment au niveau de la fiscalité.

Gros plan sur la fiscalité

Acquérir une résidence service permet à l’acheteur de récupérer la TVA et de profiter d’une défiscalisation à hauteur de 11 % du prix hors taxe du logement. Toutefois, cette réduction est limitée à 33 000 euros en neuf ans. Pour les investissements dans le neuf en Zone de Revitalisation Rurale sur une résidence de tourisme, le bailleur peut bénéficier d’une réduction d’impôt de 25 % du montant de l’investissement. Cette réduction correspond à un décompte de 19,6 % du coût de l’investissement initial. Elle est cependant limitée à 12 500 euros pour une personne seule et à 25 000 euros pour un couple.

Revenus sécurisés et défiscalisés

Que la résidence soit occupée ou non, grâce à un bail commercial signé avec l’exploitant, l’investisseur dispose d’une source de revenus sécurisée et pérenne sous forme de loyers. Ces revenus locatifs sont imposés en tant que bénéfices commerciaux et industriels. Avec les statuts LMNP ou loueur en meublé non professionnel et LMP ou loueur en meublé professionnel, l’acquéreur peut amortir son investissement initial en déduisant l’ensemble des charges sur ses revenus locatifs.

Résidences services seniors : un marché porteur

On distingue différentes catégories de résidences services à savoir les résidences pour étudiants, les résidences de tourisme ou d’affaires ainsi que les résidences médicalisées destinées aux personnes handicapées ou âgées. Avec le vieillissement de la population en France, les résidences pour seniors peinent à répondre à la demande actuelle. Il faudrait entre autres doubler le parc des résidences de services pour seniors qui disposent d’un accès sécurisé, d’un accueil, d’une laverie ou d’un espace détente. Le Syndicat National des Résidences avec Services a d’ailleurs mené une étude révélant que d’ici 2020, la demande potentielle de ce type de logement est estimée à 100 000 résidences services.